Comment DEVENIR MINIMALISTE en 5 étapes (conseils et astuces) ?

Dans cet article, je vous explique comment devenir minimaliste en 5 étapes très simple. Aujourd’hui être minimaliste est à la mode et vous avez surement déjà entendu parler de ce mode de vie qui tend à aller vers plus de simplicité.

Mais savez-vous vraiment qu’est-ce que le minimalisme ?

Alors le minimalisme c’est quoi exactement ? eh bien, c’est un mode de vie qui consiste à privilégier les éléments les plus important de notre vie et donc à favoriser la qualité à la quantité. D’ailleurs, la phrase qui résume le mieux cet état d’esprit est « vivre mieux avec moins ». Et ce qui a de bien avec cette phrase, c’est que l’on peut y ajouter tout ce que l’on veut à la suite. Par exemple vivre mieux avec moins d’argent, moins de dépenses ou encore moins d’objets. Pour être minimaliste, il faut donc repenser complétement ses habitudes de consommation pour vivre simplement et se simplifier la vie au quotidien.

Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog, c’est Jonathan et aujourd’hui je vous donne toutes mes astuces pour devenir minimaliste et prendre de bonnes habitudes afin de retrouver une vie heureuse et épanouie grâce au minimalisme. Pour ce faire, je vais vous donner 5 étapes essentielles à suivre pour adopter un mode de vie minimaliste. Donc, si vous souhaitez commencer le minimalisme dès maintenant pour économiser de l’argent ou pour vivre simplement, vous êtes au bon endroit.

Devenir minimaliste n’a rien de très compliqué en soi, il faut seulement y aller à son rythme et procéder par étape. D’où, la…

Première étape : La prise de conscience :

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde encombré ou il faut aller toujours plus vite ou il faut consommer toujours plus et ou tout fini à la poubelle très rapidement. Finalement, on passe notre temps à courir après des instants de bonheur éphémères en achetant une multitude de choses pas vraiment essentielles et pas vraiment utiles. Je me demande même, si on ne passe pas toute sa vie à travailler dans le seul but d’acheter tout un tas de choses inutiles.

C’est, d’ailleurs, pour ces raisons que je suis devenu minimaliste. Un jour, j’ai pris conscience que je n’aimais pas acheter pour acheter et surtout être encombré de tout un tas d’objet qui allait tôt ou tard finir à la poubelle ou sur le bon coin. Je ne sais pas si vous êtes dans le même cas que moi mais plus j’ai des objets chez moi et plus je me sens oppressé et emprisonné dans quelque chose qui ne me ressemble pas. Et au contraire, moins ma maison est encombrée et plus je me sens libre et bien dans mon chez moi.

Et, vous savez pourquoi ?

Car on oublie qu’un objet n’est pas qu’un simple achat anodin. Lorsque l’on achète un objet, il va falloir le ranger, l’entretenir, le réparer, le vendre, l’emmener en déchetterie, le donner ou encore le mettre en carton lorsque l’on déménage. Du coup, un achat ne demande pas que de l’argent mais aussi pas mal de temps et d’énergie. C‘est ce qu’on appelle la charge mentale. C’est même très logique, puisque plus on va avoir de choses et plus on va avoir de choses à penser et à faire sans compter le travail, les enfants, les repas, le ménage, le sport, le chat, etc. Le risque est bien évidement d’arriver à saturation.

C’est pourquoi, une prise de conscience est la première étape vers le changement. D’où, la…

Deuxième étape : Est-ce que le minimalisme est fait pour moi ?

Le minimalisme vous tente ? Vous ne voulez plus acheter pour acheter et consommer des instants de bonheur comme si vous consommiez une cannette de soda ? Vous avez envie d’autres choses et de retrouver des plaisirs simples et concrets ? Et, vous vous demandez si un mode de vie minimaliste est vraiment fait pour vous ?

Eh bien, le seul moyen de le savoir, c’est de se poser les bonnes questions. Tout simplement, parce que si vous voulez que ce changement soit durable dans le temps, il va falloir avoir une réelle envie de changer son quotidien et pas seulement sur quelques semaines ou quelques mois. Il faut aussi savoir que tout le monde n’est pas fait pour devenir minimaliste, que le minimalisme n’est pas le remède miracle qui va régler tous vos problèmes et qu’il n’y a pas qu’une seule recette pour être minimaliste.

C’est pourquoi, il faut adapter ce mode de vie à ses convictions et à ses propres attentes de la vie.

Si vous regardez des reportages sur le minimalisme. Vous allez voir qu’il y a de nombreuses raisons qui ont poussé des milliers de personnes à le devenir et que chaque personne à développer sa propre définition du minimalisme. Par exemple, il y a des personnes qui vont devenir minimaliste pour économiser de l’argent et devenir libre financièrement très rapidement, d’autres vont avoir envie de vivre de nouvelles expériences ou encore de privilégier une vie simple en mode zéro déchet pour être plus respectueux de l’environnement.

Vous l’avez compris, c’est à vous de trouver votre chemin minimaliste pour qu’ils répondent à vos propres attentes puisque chaque personne a des objectifs de vie différent.

Alors concrètement, comment être minimaliste ?

Troisième étape : Opération désencombrement :

Une fois que vous aurez décidé qu’il était temps pour vous de changer votre quotidien, il va falloir franchir le pas et passer à l’action. Puisqu’être minimaliste passe forcément par désencombrer sa vie et ce dans tous les sens du terme. Pour faire simple, il va falloir désencombrer votre maison ou votre appartement, votre voiture, votre bureau, votre ordinateur, votre boite mail, votre téléphone, votre sac à main ou votre sacoche, vos activités et même vos relations personnelles et professionnelles pour se simplifier la vie !

Rassurez-vous ! Rome ne s’est pas faite en un jour et vous pouvez prendre le temps qu’il vous faut pour amorcer ce changement. Vous pouvez très bien commencer par faire un premier tri puis un deuxième tri un peu plus tard pour que le changement ne soit pas trop brutal. Ne retenez que l’essentiel et séparer vous de l’inutile. En revanche, ne jetez pas les objets en bon état qui ne vous sont plus utiles car ils peuvent servir à d’autres personnes. Vous pouvez les vendre pour récupérer un peu d’argent, les donner ou les mettre en recyclerie pour qu’ils aient une deuxième vie. Personnellement, c’est ce que je fais.

Pour vous aider à désencombrer votre vie, je vais vous donner deux astuces minimalistes que j’applique personnellement :

  • Première astuce : Pour désencombrer sa maison. Il est préférable de procéder pièce par pièce pour que ce soit plus simple et plus efficace,
  • Deuxième astuce : Pour savoir si un objet est utile ou non, il suffit d’appliquer une règle très simple. Par exemple, vous pouvez vous séparés des objets que vous n’avez pas utiliser durant les 12 derniers mois. De manière général, il est rare qu’un objet non utiliser pendant autant de temps nous serve à nouveau.

Une fois ce grand ménage fait. Vous verrez comment vous vous sentirez beaucoup plus léger et mieux dans votre lieux de vie. Puisqu’en vous libérant du matérialisme, vous aller libérer votre mental et votre esprit. Vous aurez, également, plus de temps pour vous.

Mais, comment ne pas retomber dans ses mauvaises habitudes ?

Quatrième étape : Adopter de bonnes habitudes minimalistes et les garder :

Cette étape est très importante, c’est même la plus importante de toute ! Puisque le but de cette étape est d’arriver à ne pas réencombrer sa vie. Elle ne doit donc pas être prise à la légère. Puisqu’il serait dommage de retomber dans ses mauvaises habitudes de consommation et de perdre tous les efforts que vous avez dû fournir pour en arriver jusqu’ici.

Pour ne plus réencombrer sa vie, l’idée ici est d’analyser ses habitudes de consommation pour pouvoir les changer. Forcément, si vous avez désencombrer votre lieux de vie sans changer votre manière de consommer, vous allez aussitôt le réencombrer.

Pour changer ses habitudes de consommation, je vais vous donner 3 conseils minimalistes pour éviter la rechute :

  • Premier conseil : Eviter d’aller dans les magasins au début de votre changement. Surtout si vous avez la carte bancaire facile et que vous ne savez pas résister à l’appel d’un achat compulsif,
  • Deuxième conseil : Attendre une semaine avant d’acheter un objet pour ne pas l’acheter sur un coup de tête. Puisque l’envie d’acheter un objet disparait, en général, au bout de quelques jours. Vous pouvez, aussi, poser le pour et le contre et vous demander : en quoi cet objet m’est utile ?
  • Troisième conseil : Les minimalistes font, généralement, le choix de remplacer un objet par un nouveau. Ce qui leur permet de ne plus accumuler les objets. Par exemple, si vous acheter un pull, vous devrez vous séparer d’un élément de votre garde-robe pour équilibrer la balance.

En appliquant ces règles, vous allez faire des économies et vous ne gaspillerez plus votre argent inutilement. Attention quand même à ne pas tomber dans la privation. Puisque devenir minimaliste est un choix de vie et ne doit pas être vécu comme une contrainte.

Donc, si à ce stade vous avez franchi toutes ses étapes, il ne vous reste plus qu’à…

Cinquième étape : Profitez de votre nouveau mode de vie :

Félicitation, vous êtes devenu minimaliste et vous pouvez dès à présent profiter de votre nouveau mode de vie minimaliste et surtout profiter de l’instant présent.

A ce stade, votre charge mentale devrait être à son minimum et vous devriez même avoir plus de temps pour vous, vos proches et vos projets. Puisque le but du minimalisme est de ne retenir que l’essentiel et de se séparer de l’inutile et du superflue.

Désormais, votre but dans la vie n’est plus de travailler uniquement dans le but de gagner de l’argent pour acheter des objets. Et à vous demander si vous devriez acheter une plus grosse télé, une plus grosse voiture ou une plus grande maison. Votre vie ne doit plus se résumer à acheter des choses inutiles et à accumuler les objets.

C’est pourquoi, il faut profiter pleinement de l’instant présent et ne pas oublier de se concentrer sur les choses les plus importantes dans notre vie. Même si ce n’est pas toujours facile à faire.

Voilà, j’espère que ce guide minimaliste pour débutant vous aidera à avancer sereinement vers plus de simplicité. N’hésitez pas à partager en commentaire quelles sont les raisons qui vous ont motivés à devenir minimaliste et qu’est-ce que cela vous a apporter dans votre vie ?

En attendant, je vous dis à bientôt sur Placement & Liberté !

Jonathan

Le minimalisme consiste à ne retenir que l’essentiel et de se séparer de l’inutile et du superflue.

Jonathan de Placement et Liberté
Les 5 clés de la liberté financière
Pour partager:

Vous Pourriez Aimer Aussi

A propos de l'auteur: Jonathan

Investisseur et entrepreneur, j'accompagne les personnes désirant reprendre leurs finances personnelles en main et, investir leur argent sereinement en ayant des résultats concrets ! Devenez acteur de votre liberté en rejoignant une communauté passionnée d’investissement et de liberté financière !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *