Comment déclarer ses revenus MINTOS aux impôts (Fiscalité de A à Z)

Comment déclarer ses revenus MINTOS aux impôts ? c’est ce que nous allons voir, ensemble, dans ce nouveau tuto dédié à la fiscalité de A à Z du crowdlending et de son investissement mintos.

Vous ne le savez peut-être pas mais depuis le 1er janvier 2019. Les contribuables domiciliés en France ont l’obligation de déclarer les comptes ouverts, utilisés ou clos à l’étranger sur leur déclaration annuelle de revenus. Et, cela concerne, bien évidemment, mintos et les plateformes Européennes de crowdlending.

Bonjour à tous, c’est Jonathan, j’espère que vous allez bien ? et aujourd’hui, on va parler de fiscalité, de crowdlending et de mintos. On va voir, notamment, comment déclarer son compte mintos aux impôts pour investir dans le crowdlending et sur mintos, de manière légale. Et on verra aussi, comment déclarer ses intérêts mintos sur sa déclaration de revenus.

mintos investissement

Premier point : Comment déclarer son compte Mintos aux impôts ?

Nous sommes nombreux à avoir ouvert un compte mintos en 2020. Il est donc, indispensable de déclarer mintos aux impôts sur sa déclaration de revenus. Puisque, l’on risque jusqu’à 1500€ d’amende par compte non déclaré et par année. Je vous conseille, également, de régulariser tous les comptes à l’étranger que vous n’avez jamais déclaré. En tout cas, c’est ce que je compte faire, personnellement.

Pour déclarer son compte à l’étranger et en l’occurrence mintos. Il faut aller sur son compte impôt.gouv et effectuer sa déclaration de revenus en ligne qui est, généralement, disponible en avril. Il se peut que la présentation soit un peu différente sur la déclaration de cette année, mais le principe reste le même.

Au moment où je tourne cette vidéo en mars 2021. La déclaration de revenus n’est pas encore disponible. J’ai donc pris des captures d’écran sur internet pour vous montrer comment déclarer un compte à l’étranger.

Sur votre déclaration en ligne, une fois arrivé à l’étape 3, il faut cocher la case « comptes à l’étranger » dans la rubrique « DIVERS » et cliquer sur « Déclarations annexes ».

déclaration mintos
impôt mintos

Ensuite, il ne faut pas oublier de cocher la case « déclaration par un résident d’un compte ouvert hors de France ». 

crowdlending impôt

Puis, il faut cocher la case 8UU « comptes ouverts, détenus, utilisés ou clos à l’étranger » pour avoir accès au formulaire 3916 et faire sa déclaration mintos.

impôt 2042

Le formulaire 3916 sera alors disponible dans le menu de gauche et vous devrez indiquer le nombre de comptes ouverts à l’étranger.

déclarer mintos 3916

Voyons maintenant : Comment remplir le formulaire 3916 pour déclarer mintos aux impôts ?

Sur le formulaire 3916, il faut compléter l’intitulé du compte, la désignation, le numéro d’identification de la société, l’adresse de la société, votre numéro de compte et la date d’ouverture de votre compte et/ou de clôture.

3916 mintos
Mintos investissement

Pour obtenir votre numéro de compte, il faut aller sur votre compte mintos et chercher votre « Account ID ». La date d’ouverture, quant à elle, est la date du premier mail que vous avez reçu de mintos, afin de vérifier votre compte.

compte mintos
Source Mintos

Pour les informations sur la société mintos. Il suffit de copier sur internet le numéro d’identification de la société mintos qui se trouve dans les privacy policy, pour les obtenir.

information mintos
Source Mintos

Chaque année, il faudra déclarer les comptes à l’étranger utilisés et notamment mintos.

Deuxième point : Comment déclarer ses revenus Mintos aux impôts ?

Pour déclarer les impôts sur ses revenus mintos. Il faut aller sur son compte mintos, dans la rubrique « Tax report » pour obtenir un rapport des intérêts perçus dans l’année fiscale de référence.

Petit souci sur mintos, le pays France n’est plus disponible. Mais en mettant un autre pays comme l’Italie, par exemple. J’ai obtenu le même rapport et le même montant d’intérêts sur mes prêts à déclarer aux impôts en France.

intérêts mintos impôt
Source Mintos

En générant ce rapport, vous allez recevoir un mail quelques minutes plus tard avec le montant à déclarer. Comme vous pouvez le constater, je vais avoir 8.44€ d’intérêts à déclarer, pour mon investissement p2p.

intérêts mintos à déclarer aux impôts
Source Mintos

Dans ce tuto mintos, je vais vous parler uniquement des montants à déclarer aux impôts pour les plateformes Européennes de crowdlending comme mintos. Le traitement fiscal pour les plateformes Françaises de crowdlending, est légèrement différent à cause de l’acompte de 12.8% qui est prélevée pour le fisc, sur vos gains. Mais rassurez-vous, il suffit de suivre les IFU que les plateformes Françaises vous donnent pour remplir votre déclaration de revenus.

Depuis 2018, les revenus du capital et donc les revenus du crowdlending et du crowdfunding, sont imposés au taux unique de 30% que l’on appelle aussi Flat Tax. Ce qui représente 17.2% au titre des prélèvements sociaux et 12.8% au titre de l’impôt sur le revenu. Donc, si votre TMI (tranche marginale d’imposition) est égale ou supérieurs à 30%, vous aurez tout intérêt à choisir la Flat Tax pour vos revenus du capital. Au contraire, si votre TMI est inférieur à 30%. Il sera préférable d’opter pour le barème progressif pour payer moins d’impôts. 

Il faudra donc, indiquer dans la case « 2TT », les intérêts perçus en crowdlending sur mintos. Et, cocher la case « 2OP », seulement, si vous opter pour l’imposition au barème progressif.

déclarer mintos

N’oubliez pas que vous pouvez, également, déduire vos pertes définitives en crowdlending sur les intérêts perçus.

Attention, il s’agit seulement des pertes définitives qui peuvent être déduite sur les intérêts perçus, dans la limite de 8000€ par an. Il faudra indiquer ce montant dans la case « 2TU ».

Néanmoins, pour déduire une perte définitive. Il est nécessaire d’avoir une attestation de perte irrécouvrable en contactant le support de la plateforme Européenne ou un IFU, pour justifier le montant déclaré.

Vous savez maintenant comment déclarer vos revenus de crowdlending sur mintos aux impôts.

J’ai, aussi, créé un outil pour suivre son investissement mintos et analyser en détail ses retards de remboursement, en détail. Si ça vous intéresse, je vous ai mis un bouton juste en dessous.

Mintos investissement

Voilà, j’espère que ce tuto mintos vous aura plus et vous aidera dans vos projets. N’hésitez pas à laisser des commentaires et à partager cet article.

En attendant, je vous dis à bientôt sur Placement & Liberté !

Jonathan

Dans le prochain article, nous parlerons immobilier et gestion locative. Nous verrons l’outil Excel que j’ai créé pour faire mes quittances de loyer très facilement et très rapidement. Pour accéder à cet article, cliquez ici.

Pour partager:

Vous Pourriez Aimer Aussi

A propos de l'auteur: Jonathan

Investisseur et entrepreneur, j'accompagne les personnes désirant reprendre leurs finances personnelles en main et, investir leur argent sereinement en ayant des résultats concrets ! Devenez acteur de votre liberté en rejoignant une communauté passionnée d’investissement et de liberté financière !

6 Comments

  1. Bonjour , la case 2TT et TU est normalement pour les revenus en France il me semble , mais mintos n’est pas en France.
    Cordialement

    1. Bonjour Julien, merci pour votre commentaire. Actuellement sur la déclaration de revenus, je ne vois pas d’autres cases spécifiques à remplir pour les revenus des plateformes étrangères comme mintos. Hormis la case 2TT. Il faut bien conserver les justificatifs des plateformes pour justifier à l’administration fiscale le détail des sommes ajoutées à la case 2TT.

  2. Bonjour Jonathan, merci pour ces explications bien utiles. En plus de Mintos, j’ai malheureusement aussi investi chez Kuetzal. Le site n’existe plus et les dirigeants sont en fuite. Que faire pour la déclaration d’impôts ? Peut-on déduire ces pertes dans la case 2TU et les soustraire de 2TT ? Je n’ai évidemment pas de document officiel confirmant la perte.
    Merci de ton aide.

    1. Bonjour Luc, merci pour ton commentaire.
      Malheureusement, les plateformes fleurissent sur le net et les arnaques avec. Je ne suis pas un expert dans ce cas là mais je dirais qu’il faudrait mettre les sommes perdues en perte et pouvoir les justifier à l’administration fiscale. Comment ? en conservant les relevés bancaires de tous tes apports sur cette plateforme et en faisant une capture d’écran de la page du site qui n’existe plus (et même d’aller sur le site de L’AMF vérifier que le site est sur liste noire). L’important est de pouvoir bien justifier les sommes perdues.
      Je te mets un lien d’un autre site qui expliquera la procédure à faire : https://argent-et-salaire.com/impots-crowdfunding-declarer-pertes/

  3. Bonjour Jonathan,

    Tout d’abord je souhaite vous remercier pour vos articles très instructifs, surtout pour les néophytes comme moi.
    J’ai investi chez Bondora (go and grow et portfolio pro) et je me posais des questions concernant la fiscalité.
    Faut-il déclarer les revenus tous les ans si on ne retire pas l’argent du compte ?
    Imaginons que je place 1000 € chez Bondora, et si je les retire dans 10 ans, est-ce que ce n’est pas seulement à ce moment-là qu’il faudra déclarer l’ensemble des intérêts perçus au cours des 10 années ?
    J’imagine que la somme des intérêts sera la même que si on déclare tous les ans à condition qu’on ne déclare pas également les intérêts des années précédentes (voir ma question plus bas).

    Concernant Go and Grow, c’est indiqué sur le site :
    « Vous ne payez des impôts que lorsque vous effectuez un retrait sur votre investissement émanant du capital initial* »
    https://www.bondora.com/fr/goandgrow

    D’autre part, imaginons qu’il faille malgré tout déclarer ses intérêts tous les ans, est-ce que le calcul ne va pas prendre en compte également les intérêts des années précédentes ? Cela m’étonnerait puisque dans ce cas cela ne vaudrait pas le coût d’investir….
    Exemple :
    Si la première année je fais 50 € d’intérêt, je vais donc déclarer 50 €
    Si la deuxième année je fais 60 € d’intérêt, vais-je donc déclarer 60 € ou bien 110 € (en prenant en compte les 50 € de la première année qui dans ce cas auront été déclaré 2 fois) ?
    Si la troisième année je fais 70 € d’intérêt, vais-je donc déclarer 70 € ou bien 180 € ? (donc les 50 € auront été déclaré 3 fois et les 60 € 2 fois)
    Etc…pour les autres années.

    Cordialement

    François

    1. Bonjour François, merci pour votre retour.
      De façon générale, il faut déclarer les intérêts reçus chaque année sur votre déclaration d’impôt. C’est le cas pour Mintos par exemple.
      Cependant, il ne faut pas déclarer n’importe quel montant. Pour déclarer les bonnes choses, il faut télécharger un rapport chaque année sur chaque plateforme qui indique le montant de revenu à déclarer. C’est ce rapport qui va servir de justificatif en cas de contrôle de l’administration fiscale.

      De ce que je peux lire sur bondora, tant que vous ne retirer pas plus que votre capital, « vous ne payez pas d’impôt ». Sur Bondora Go & Grow, le plus simple est de télécharger le rapport d’imposition Gow & Grow pour connaitre le montant à déclarer chaque année. Si il est de 0€ alors vous n’avez que la plateforme à déclarer aux impôts car c’est une plateforme étrangère. Le rapport se trouve sur les 3 pointillés du compte go & grow.

      Pour les autres produits Go & Grow, je ne sais pas comment ca se passe puisque je ne les utilise pas encore.

      Dans tous les cas, c’est la plateforme qui va vous donner les montants à déclarer grâce à des rapports que vous trouverez sur toutes les plateformes de crowdfunding réputées.

      Cordialement.
      Jonathan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *