💾 Pourquoi je ne suis pas riche (3 erreurs Ă  Ă©viter) ?

Pourquoi je ne suis pas riche aujourd’hui ? c’est ce que nous allons voir, dans ce nouvel article sur Placement et LibertĂ© !

Bonjour Ă  tous et bienvenue sur mon blog, c’est Jonathan et aujourd’hui, je vais vous expliquer pourquoi je ne suis pas riche et pourquoi vous ne le serez pas non plus ! Si, vous faites les mĂȘmes erreurs que moi !

Je vous explique en détail les 3 erreurs à éviter pour devenir riche et qui explique pourquoi je ne le suis pas encore.

Aujourd’hui, cela fait maintenant 10 ans que je travaille. Du coup, j’en profite pour faire un bilan dans le but de vous faire prendre conscience de l’importance de commencer son Ă©ducation financiĂšre dĂšs le plus jeune Ăąge.

C’est ce qui va faire la diffĂ©rence sur le long terme entre une personne qui va commencer Ă  investir, disons Ă  20 ans par rapport, Ă  une autre qui va commencer, ne serais ce qu’a 30 ans 


Cette annĂ©e, je viens d’avoir 35 ans. J’ai un salaire correct sans ĂȘtre extraordinaire. J’épargne chaque mois et pourtant, je ne peux que constater que je ne suis pas encore riche !

Pour ceux et celles qui vont se reconnaitre dans cette mĂȘme situation. Ne vous inquiĂ©tez pas puisque vous ĂȘtes au bon endroit pour prendre vos finances personnelles en main.  

Mais, alors pourquoi je ne suis pas encore riche ?

Quand je fais le bilan de mes 10 annĂ©es de travail. Je remarque tout de suite, que j’ai commis plusieurs erreurs.

Notamment trois erreurs que j’ai envie de dĂ©tailler plus en dĂ©tail avec vous !

Ma premiĂšre erreur est d’avoir travaillĂ© au service de l’argent au lieu de mettre l’argent Ă  mon service :

Je m’explique :

C’est un des principes qu’enseigne Robert Kiyosaki dans son livre « pĂšre riche pĂšre pauvre Â». C’est un livre que je viens tout juste de terminer et je compte bien faire, un rĂ©sumĂ© des principaux points Ă  retenir dans le prochain article.

Ce qui s’est passĂ©, c’est que pour avoir plus de salaire, j’ai dĂ» changer plusieurs fois d’employeur. Comme vous le savez surement, quand on est salariĂ© les augmentations de salaire peuvent se faire trĂšs rare, voire carrĂ©ment inexistante.

Durant ses 10 annĂ©es de travail, j’ai fait sept sociĂ©tĂ©s diffĂ©rentes. Ce qui veut dire que je suis restĂ© environ une annĂ©e et demie dans chaque sociĂ©tĂ©. Ce qui est vraiment trĂšs court car en France, la moyenne est plutĂŽt aux alentours des neuf annĂ©es.

Mon erreur est donc, d’avoir couru aprùs l’argent en me focalisant uniquement sur mes revenus.

En voulant gagner plus, j’ai rĂ©ussi Ă  gagner plus. Mais aussi tout ce qui va avec comme les emmerdes, les responsabilitĂ©s et les journĂ©es Ă  rallonges.

Finalement, si on fait le rapport entre le nombre d’heures de travail pour le salaire que j’ai gagnĂ©. Mon salaire Ă©tait bien plus bas qu’un SMIC.

Vendre son temps contre de l’argent n’est donc pas vraiment une bonne idĂ©e. MĂȘme s’il faut bien passer par cette Ă©tape pour pouvoir dĂ©buter ses investissements.

Les 5 clés de la liberté financiÚre

Ma deuxiĂšme erreur est d’avoir achetĂ© des passifs au lieu d’acheter des actifs :

Qu’est-ce qu’un passif ?

Robert Kiyosaki a justement une dĂ©finition trĂšs simple d’un passif. « Un passif, c’est quelque chose qui sort de l’argent de votre poche ».

Par exemple : on peut citer : les voitures ou bien encore les smartphones qui sont des passifs qui peuvent coĂ»ter trĂšs trĂšs cher.

Un de mes premiers gros passif a Ă©tĂ© de m’acheter une voiture avec mes premiĂšres Ă©conomies. En faites, toutes mes Ă©conomies de l’époque y sont passĂ©es. J’avais dĂ©pensĂ© 10 000€ de travail en quelques secondes alors que j’avais mis plusieurs annĂ©es pour rĂ©unir cette somme.

Quand je repense Ă  tous les petits boulots que j’ai dĂ» faire pour pouvoir arriver Ă  acheter cette voiture
. C’est Ă  ce moment-lĂ  que j’ai vraiment pris conscience de la valeur de l’argent.

En payant ma voiture cash, je n’avais plus d’épargne et surtout, je devais repartir de zĂ©ro.

Par la suite, j’ai achetĂ© d’autres passifs comme des vĂȘtements de marque que j’entassais dans mes placards.

Finalement, les trois quarts des vĂȘtements achetĂ©s n’ont jamais Ă©tĂ© portĂ©s et j’ai fini par les donner Ă  des recycleries.

J’ai aussi achetĂ© de nombreux smartphones haut de gamme. J’en changeais tous les trois mois pour avoir toujours le dernier Ă  la mode.

J’étais complĂštement addicte Ă  cette sociĂ©tĂ© de consommation qui veut nous faire dĂ©penser toujours plus d’argent pour des choses dont nous n’avons pas besoin !

MalgrĂ© ma boulimie de consommation. J’arrivais quand mĂȘme Ă  Ă©pargner de l’argent chaque mois puisque je vivais encore chez mes parents.

Malheureusement, j’épargnais de la mauvaise maniĂšre. Je mettais tout sur mon livret A !

Ma troisiĂšme erreur a donc Ă©tĂ© d’épargner sans jamais investir :

Comme la majoritĂ© des Français, toute mon Ă©pargne Ă©tait mise sur un livret A. Quant, on sait qu’un livret A rapporte seulement 0.75% alors que l’inflation en France, est aux alentours des 1.8%. Cela veut tout simplement dire que l’on perd de l’argent Ă  chaque fois que l’on Ă©pargne sur ce type de livret bancaire.

Cependant, ce type de livret est utile pour y conserver son Ă©pargne de prĂ©caution puisqu’elle reste disponible.

ConcrĂštement, si vous placez 10 000€ sur un livret A. A la fin de l’annĂ©e, vous allez recevoir 75€ d’intĂ©rĂȘts. Il faut savoir que l’on peut faire beaucoup mieux avec beaucoup moins d’argent.

En rĂ©alitĂ©, si on tient compte d’une l’inflation Ă  1.8%. A la fin de l’annĂ©e, votre argent ne vaudra plus que 9895€ soit une baisse de 1.05%. Pour faire ce calcul, on fait tout simplement [10 000 x (100-1.8) /100] + 75€ d’intĂ©rĂȘts.

Donc, si vous Ă©pargnez seulement sur des livrets d’Ă©pargne qui rapporte moins que l’inflation .Votre capital diminuera d’annĂ©es en annĂ©es.

C’est pourquoi, je ne me suis pas enrichi pendant toutes ses annĂ©es !

En achetant des passifs, en Ă©pargnant sur des livrets d’état et surtout en n’investissant pas le moindre euro. Je ne pouvais pas devenir riche.

C’est pourquoi, j’ai dĂ©cidĂ© de changer les choses et de prendre en main, mes finances !

Aujourd’hui, j’ai compris la leçon et j’investis mon argent dans des actifs. Notamment :

  • en bourse depuis 2017,
  • dans les cryptomonnaies depuis 2018,
  • dans l’immobilier locatif depuis 2019.
Simulateur de rentabilité

Tout ça pour vous dire, que c’est important de pendre vos finances en main et de les gĂ©rer par vous-mĂȘme le plus tĂŽt possible.

VoilĂ , j’espĂšre que cet article vous aura plus et vous aidera dans vos projets. N’hĂ©sitez pas Ă  partager en commentaire, dans quels actifs investissez-vous votre argent ?

En attendant, je vous dis Ă  bientĂŽt sur Placement & LibertĂ© !

Jonathan

Dans le prochain article, nous parlerons immobilier. Nous verrons s’il faut faire confiance aux agents immobiliers. Je vous raconterai une anecdote qui m’est arrivĂ© lorsque je cherchai mon premier immeuble de rapport. Pour accĂ©der Ă  cet article, cliquez ici.

Pour partager:

Vous Pourriez Aimer Aussi

A propos de l'auteur: Jonathan

Investisseur et entrepreneur, j'accompagne les personnes dĂ©sirant reprendre leurs finances personnelles en main et, investir leur argent sereinement en ayant des rĂ©sultats concrets ! Devenez acteur de votre libertĂ© en rejoignant une communautĂ© passionnĂ©e d’investissement et de libertĂ© financiĂšre !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *